Travail du dimanche

Notion La semaine usuelle de travail d’un employé s’étend, en principe, du lundi au vendredi, voire au samedi. Le travail du dimanche, quant à lieu, n’est en principe pas autorisé en Suisse car cette journée est souvent considérée comme un jour de repos.

Toutefois, le travail du dimanche est répandu dans des professions spécifiques, telles que le tourisme, la restauration, la santé ou encore l’hôtellerie. En raison de l’impact du travail dominical sur la vie sociale de l’employé, le travail du dimanche est soumis à des conditions particulières.

Autorisation Avant de mettre en place du travail dominical, l’employeur doit requérir l’autorisation des autorités compétentes. Un tel travail du dimanche ne sera pas possible pour certains employés, en particulier pour les apprentis et les jeunes travailleurs. L’employeur doit également veiller à ce que ses collaborateurs n’effectuent pas du travail le dimanche sans son autorisation.

Télétravail Loin des collègues, il n’est parfois pas aisé pour l’employé de se tenir aux horaires de travail habituels lors du télétravail. Il se laisse parfois aller à des horaires décousus ou à prendre des pauses plus longues. Noyé sous les dossiers, le collaborateur a parfois de la peine à être efficace.

Dans ces cas, l’employé prend parfois l’initiative de rattraper le temps perdu en semaine en travaillant le dimanche. L’employeur est tenu de prendre des mesures pour prévenir ce genre de situations.

Hors du bureau Grâce aux avancées technologiques et à l’ère du tout numérique, il est possible pour l’employé de travailler et de consulter ses courriers électroniques professionnels en tout temps, y compris le dimanche. Il n’est parfois pas aisé de distinguer le véritable travail du dimanche de l’employé trop zélé qui consulte ses e-mails le weekend.

Qu’en est-il lorsque l’employé consulte sa boîte mail électronique, reçoit un bref appel de son employeur, doit préparer une présentation pour le lundi matin ou doit effectuer un déplacement professionnel le dimanche ? S’agit-il de travail du dimanche que l’employeur doit rémunérer, le cas échéant à un taux plus élevé que le salaire normal de l’employé ?

Enregistrement du temps de travail L’employeur est tenu d’enregistrer le temps de travail de ses employés, notamment la durée du travail, heures supplémentaires incluses, et la durée des pauses. Les employés qui effectuent du travail du dimanche sont dans des situations particulières. L’employeur doit enregistrer davantage d’informations sur leur temps de travail, afin que les autorités puissent vérifier que les dispositions légales en matière de temps de travail et de pauses sont respectées.

Travail en équipe Il y a travail en équipe lorsque le travail est fractionné en plusieurs horaires, de jour, du soir et de la nuit et que les collaborateurs se relaient au même poste de travail. En principe, chaque collaborateur participe, en tournus, à chaque horaire.

Lorsque les employés se relaient 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, le travail en équipe implique nécessairement du travail dominical. L’entreprise qui souhaite mettre en place un tel système doit demander une autorisation aux autorités compétentes. L’employeur doit également respecter des temps de repos spécifiques car ce mode de travail peut être particulièrement pénible et porter atteinte à la santé des employés. 

Articles les plus vus

1 mars, 2010 parMarianne Favre Moreillon