Vols

Licenciement immédiat Le vol sur le lieu de travail, qu’il soit à l’encontre de l’employeur, de clients ou de fournisseurs est un événement particulièrement grave. Impression de ne pas être assez payé, problèmes financiers : les raisons qui poussent un employé à commettre un vol sont nombreuses. L’employeur peut rapidement perdre toute confiance en son collaborateur.

Lorsque l’employé commet un vol, il s’expose à un licenciement. Un licenciement immédiat sera parfois possible, avec ou sans avertissement préalable, suivant les circonstances. Qu’en est-il lorsqu’il s’agit d’un vol bagatelle, par exemple lorsque l’employé vole des classeurs ou du papier toilette ?

Congé-soupçons L’employeur remarque qu’il manque régulièrement de l’argent dans la caisse ou que certains objets disparaissent mystérieusement du lieu de travail. Il soupçonne fortement l’un de ses collaborateurs. Or, de telles accusations sont graves, même si l’employeur se base sur des indices concrets.

L’employeur peut-il licencier un employé avec effet immédiat, sur la base de ses soupçons de vol ? Quelles sont les conséquences lorsqu’il s’avère que l’employé n’a en réalité pas commis d’infraction ?

Vidéosurveillance Confronté à des vols réguliers, l’employeur est tenté de mettre en place une vidéosurveillance, que ce soit pour dissuader les employés de voler ou prendre les auteurs des vols en flagrant délit.

Or, une telle surveillance peut porter atteinte à la personnalité des employés, notamment lorsque leurs faits et gestes sont enregistrés en tout temps. Cela peut induire du stress chez les collaborateurs qui peuvent se sentir épiés et mis sous pression.

Même si l’employeur a des intérêts légitimes de vouloir lutter contre les vols sur le lieu de travail, il ne peut pas mettre en place une vidéosurveillance sans autre. Il doit impérativement respecter des conditions et une procédure strictes. A défaut, une telle surveillance sera illicite et l’employeur ne pourra pas utiliser les enregistrements vidéo comme preuve, notamment dans le cadre d’un licenciement immédiat

Articles les plus vus

1 mars, 2010 parMarianne Favre Moreillon