Maladie durant les vacances

Risques Si les vacances ont pour but que l’employé se repose, elles ne sont pas toujours sans risques pour sa santé. Entre difficultés à s’adapter à la nourriture locale, risques d’accident durant des randonnées ou de la plongée sous-marine… Le collaborateur se blesse ou tombe malade parfois durant ses vacances. Comment l’employeur doit-il gérer cette situation ?

Récupération des vacances Le but des vacances est que le collaborateur se distrait et se repose. Ce but peut être compromis lorsqu’il subit une atteinte à sa santé. A certaines conditions, l’employeur devra payer le salaire de l’employé en incapacité de travail et le laisser récupérer ses jours de vacances.

Petits bobos Pour que le collaborateur puisse récupérer ses jours de vacances, l’atteinte à la santé doit revêtir une certaine gravité. Qu’en est-il en cas de dépression nerveuse, de grippe, de quarantaine ou encore d’intoxication alimentaire ? Comment l’employeur doit-il gérer la situation d’un employé cloué au lit pendant un ou deux jours ? La limite est parfois dure à trouver.

Incapacité de travail ou de jouir de ses vacances Certaines situations sont particulièrement délicates. Une incapacité de travail entraîne-t-elle toujours une incapacité de jouir des vacances ? Qu’en est-il d’un maçon qui s’est foulé le poignet ou d’une réceptionniste qui a une extinction de voix ? La situation est-elle différente lorsqu’il s’agit de l’enfant du collaborateur qui est malade ?

Certificat médical L’employé doit prouver son atteinte à la santé au moyen d’un certificat médical. Une telle preuve peut être difficile à apporter, en particulier lorsqu’il est en vacances à l’étranger. En quelle langue le certificat médical doit être rédigé ? L’employé peut-il attendre son retour de vacances pour avertir l’employeur ?

Prise de vacances lors d’un arrêt maladie L’employé prend parfois des vacances à l’étranger de sa propre initiative lors d’une incapacité de travail, notamment lorsque sa famille lui propose de la rejoindre et de profiter de son arrêt maladie pour passer du bon temps. Une telle situation est problématique.

Dans certaines circonstances, l’employeur peut remettre en cause le certificat médical de l’employé. L’assurance perte de gain maladie refuse parfois de verser les prestations lorsque l’employé part à l’étranger. Se pose alors la question de savoir si l’employeur doit verser le salaire du collaborateur. 

Articles les plus vus

1 mars, 2010 parMarianne Favre Moreillon