Job d'été

Notion Le job d’été est souvent le premier pas dans le monde professionnel pour les jeunes employés. Ces derniers ont, en principe, les mêmes devoirs et droits que les autres collaborateurs. Toutefois, tel n’est pas toujours le cas.

Contrat Dès que le jeune travailleur commence à travailler effectivement pour son employeur, les rapports de travail naissent. Ce principe prévaut même si les parties n’ont conclu aucun contrat de travail écrit.

Mandat L’employeur est parfois tenté de qualifier ce job d’été de mandat, pour éviter de devoir payer les cotisations sociales. Dans la plupart des cas, il s’agira d’une situation abusive. L’employeur prend des risques.

Salaire Nombreuses sont les entreprises à proposer des jobs d’été non payés. Dans cette situation, l’employeur commet souvent un abus de droit.

Cotisations sociales En principe, le collaborateur qui accomplit un job d’été est soumis aux mêmes cotisations sociales que ses collègues. Toutefois, certaines assurances dépendent de l’âge de l’employé, de son revenu annuel ou du nombre d’heures hebdomadaires de travail. Employeur et employé seront dispensés de payer les cotisations à certaines assurances.

Incapacité de travail En principe, l’employé doit témoigner d’une certaine fidélité à son employeur avant d’avoir le droit à son salaire en cas d’incapacité de travail. Tel n’est en principe pas le cas lors de jobs d’été.

Vacances Les jobs d’été ont parfois une durée très courte. L’employé a-t-il le droit à des vacances ? Comment l’employeur doit-il gérer cette situation ?

Heures supplémentaires Lorsque l’employé effectue des heures supplémentaires, celles-ci doivent être indemnisées de manière adéquate. Attention ! Lorsque le travailleur est particulièrement jeune, la durée quotidienne de son travail est limitée.

Horaires de travail L’été, certaines entreprises actives notamment dans le domaine de la restauration ou de l’événementiel restent ouvertes le soir, la nuit, le dimanche ou encore les jours fériés. L’employeur doit être vigilant. Ces horaires sont interdits ou soumis à des conditions pour les collaborateurs les plus jeunes.

Dans certaines situations, il ne pourra pas employer le travailleur de nuit, le dimanche ou à des travaux dangereux.

Stagiaire étranger La Suisse est un lieu de destination privilégié pour les stagiaires étrangers. Ils doivent, comme tout travailleur étranger, bénéficier d'une autorisation de travailler. Le système est toutefois facilité pour les stagiaires.