Réduction de l'horaire de travail

Notion Lors d’événements particuliers tels que notamment crise économique ou pandémie, il arrive que les affaires de l’entreprise ralentissent temporairement ou que celle-ci suspende complètement ou partiellement son activité. Cette perte de travail peut être due à plusieurs facteurs.

Lorsque cette perte de travail est temporaire et inhabituelle dans cette branche, l’employeur pourra demander des prestations de l’assurance-chômage en faveur de ses employés afin d’éviter les licenciements.

Réduction de l’horaire de travail Lorsque l’entreprise subit une perte d’activité supérieure à un certain seuil, elle peut demander des indemnités de l’assurance-chômage pour ses employés. Ces prestations sont soumises à des conditions.

Si elles sont accordées, l’employé sera dispensé de travailler, partiellement ou totalement. Il recevra 80% de son salaire pour cette période de perte de travail.

Epidémie/Pandémie Covid-19 Dans le cadre de la pandémie de Covid-19, les autorités ont pris diverses mesures pour contenir la propagation de la maladie. Durant cette période de crise, l’économie tourne au ralenti.

Les raisons sont multiples : les magasins ferment, les consommateurs sont moins enclins à dépenser leur argent, les fermetures des frontières compliquent l’arrivée des matières premières… Elles peuvent affecter le volume de travail des employés. Des indemnités de l’assurance-chômage peuvent être demandées dans ce genre de situation, à certaines conditions.

Dans le cadre de la pandémie de Covid-19, ces prestations ont également pu être demandées pour les employés qui ont une santé vulnérable. Elles n’étaient en revanche octroyées que si l’employeur ne pouvait réellement pas offrir un mode de travail ou des tâches qui protégeaient de manière adéquate la santé de ces collaborateurs.