Stress au travail

Notion L’employeur est tenu de protéger la personnalité et la santé, tant physique que psychique, de ses employés. Il doit notamment veiller à ce que le collaborateur ne subisse pas un stress trop important au travail. L’employeur est tenu de prendre les mesures pour éviter les situations de stress afin d’éviter, qu’à terme, l’employé fasse un burnout ou se trouve en incapacité de travail.

Burnout Le stress au travail, lorsqu’il dure dans le temps, peut mener à un burnout. Cet épuisement professionnel est caractérisé par un état grave de surmenage au travail. L’employé est épuisé émotionnellement et a le sentiment de ne plus pouvoir faire face à ses obligations professionnelles.

Les situations qui peuvent mener à un burnout sont variées. Surcharge chronique de travail, pression constante et de longue durée mise sur l’employé, employeur qui contacte son employé en tout temps… Si l’employeur ne prend pas de mesures pour lutter contre le burnout, il est susceptible d’engager sa responsabilité.

Horaires Les heures supplémentaires sont parfois nécessaires lorsqu’il existe un surcroît passager de travail. L’employé est en principe tenu de les effectuer.

Cependant, l’employeur est tenu de prendre des mesures pour éviter que cette situation ne se prolonge et qu’elle n’engendre du stress pour l’employé. Il doit également respecter les temps de repos et les pauses légaux du collaborateur. Exiger que l’employé soit joignable en tout temps et lui demander de gérer des dossiers à toute heure du jour et de la nuit est prohibé.

Mobbing et harcèlement sexuel Lorsque des collègues adoptent des propos ou des comportements, répétés fréquemment et sur le long terme, qui ont pour but d’isoler voire d’exclure une personne sur son lieu de travail, il s’agit de mobbing. Le harcèlement sexuel quant à lui constitue tout comportement importun de caractère sexuel qui porte atteinte à la dignité de l’employé.

Ce type de comportement est susceptible de causer un stress conséquent pour l’employé. Ce dernier peut, à la longue, ne plus se sentir capable de retourner sur son lieu de travail ni de faire face à ses obligations professionnelles.

L’employeur est tenu de prendre des mesures pour prévenir ce genre de comportement. Il doit édicter une directive et prévoir la procédure à suivre en cas de harcèlement sur le lieu de travail. Face à une situation de harcèlement sexuel ou mobbing, l’employeur doit impérativement réagir. A défaut, il risque d’engager sa responsabilité, notamment en cas d’incapacité de travail ou de licenciement de l’employé qui en est victime.

Mesures à prendre Les mesures que l’employeur peut prendre pour prévenir les situations de stress au travail sont nombreuses et variées. Il pourra et devra mettre en place une procédure pour éviter les situations de harcèlement sexuel et mobbing. Il devra également organiser le travail de manière à ce qu’il cause le moins de stress aux collaborateurs. L’employeur a également la possibilité d’encourager la pratique d’un sport, que ce soit sur le lieu de travail ou en dehors, qui a des effets bénéfiques sur le taux de stress et la productivité des employés. 

Articles les plus vus

1 mars, 2010 parMarianne Favre Moreillon